Fabriquer son Char à Voile RC

Fabriquer son Char à voile RC à partir de matérieux simples et pas chers !
Toute la méthode expliquée et illustrée de schémas !
Ce site expose les premières explications, et la suite est maintenant publiée dans un livre.

L'auteur :Eole031 - Mail : eole031@yahoo.fr

Pour acheter le LIVRE ===> Voir le message du 2 Decembre

dimanche 7 décembre 2008

réponse à un courrier de Gilles

Gilles du Québec, votre boite à lettres doit être pleine (votre serveur refuse mon courrier) puisque je n'arrive pas à vous joindre.
Avez vous une autre adresse pour vous contacter ?
Sur la photo : collage sous le plancher supérieur des tasseaux qui donneront au plancher, son épaisseur définitive.

mardi 2 décembre 2008

Nouveau tarif


Toutes les personnes qui ont passé commande jusqu'à maintenant ont bénéficié du tarif ancien !

Aujourd'hui, je propose mes plans avec photos et explications très détaillées en 54 pages, au prix de 30 Euros, frais de port en plus (5 Euros pour la France).

Si vous envisagez de partager cette nouvelle activité très écologique avec nous, profitez de l'hiver pour vous lancer dans la fabrication de ce modèle de classe 3.
Ecrivez moi à l'adresse: eole031@yahoo.fr
A bientôt

mercredi 26 novembre 2008

Plans classe 3 dans un livre de 54 pages

Cet hiver, je me tiens au chaud en attendant le coup de vent qui défrise !

Aux premiers beaux jours, j'envisage la "tournée des plages"avec mon char à voile grandeur et mon bolide RC, afin de respirer le vent de la cote atlantique (ou autre).

Si vous connaissez des plages ou parkings où vous pratiquez le CAVRC, je suis preneur...


A bientôt

lundi 24 novembre 2008

Où sont les rassemblements de CAVRC ?


Je lis aujourd'hui le message de Laurent qui me demande si je vais dans les rassemblements. Je suis curieux de connaître les rassemblements de CAVRC dans le sud de la France. J'aimerais bien savoir si dans mon secteur (Midi Pyrènées), certains pratiquent la même activité.
Si vous vous posez la même question, écrivez moi. Peut être que nous sommes plus nombreux que nous le pensons !
Ça donnera des idées à tous...
Je sais qu'il se passe beaucoup de choses intéressantes sur les plages du nord (Fort Mahon), mais j'attendrai les beaux jours (au printemps) pour aller voir de plus près.

vendredi 31 octobre 2008

le livre est bientôt disponible


Le livre (54 pages pour 18 chapitres, 139 photos, plan détaillé de toutes les pièces, explications précises et nombreuses astuces de fabrication) sera disponible à partir du 06 novembre, pour la somme de 29 euros + 4,07 euros de frais de port pour la France ou 8,2 euros pour l'union européenne.


Si vous êtes intéressé, écrivez-moi à eole031@yahoo.fr, je vous indiquerai les modalités de commande.


Une petite brise de vent se lève; je n'hésite pas car j'ai modifié la décoration et je compte faire de nouvelles photos...


A bientôt




samedi 25 octobre 2008

Le livre est terminé !


Ca y est j'ai enfin terminé le livre qui explique dans le détail, la fabrication de mon char à voile radio commandé. Ce modèle est différent du prototype puisqu'il ne chavire pas. Il est parfaitement stable et très "nerveux".

Je suis en train de chercher le bon imprimeur... et je m'informe sur les détails de livraison.

lundi 20 octobre 2008

super roulage


J'ai fait la semaine dernière un roulage sur une grande place en bord de mer . Le matin c'est la place du marché et l'après midi, hors saison la place est libre.

A l'anémomètre le vent soufflait régulièrement à 22km/H. La vitesse du char est spectaculaire. Je n'ose pas utiliser les adjectifs qui me viennent à l'esprit... Il me tarde de comparer avec d'autres chars de classe 3 ou alors de mesurer la vitesse de roulage. Il va falloir que je fabrique une plus petite voile pour le vent fort! C'est normal, pour mon char grandeur, j'ai 3 voiles; durant une saison je les utilise toutes.

mardi 30 septembre 2008

ça y est, ça roule super bien


Il était temps, je m'étais donné jusqu'à fin septembre pour terminer; j'en suis tout de même au premier roulage...

En état de marche, il pèse 3,4kg et en démontant l'essieu (1m), le châssis (1,46m hors tout) rentre dans ma voiture.


Avec un vent ce matin de 5 à 12 km/h très irrégulier (le terrain de handball étant entouré d'obstacles), j'ai roulé super bien. Par vent de travers la vitesse est surprenante pour le peu de vent qu'il y avait mais en plus il remonte au vent le bougre.

Il ne me reste maintenant plus qu'à terminer le livre...

jeudi 25 septembre 2008

premiers essais avec l'ancienne voile


Je viens de finaliser la cinématique de voile et de direction: le système est au point.

J'ai fait des essais avec mon ancienne voile et très peu de vent, je suis agréablement surpris du résultat. La confection de la nouvelle voile avance petit à petit.

Il n'y a pas que la voile qu'il faut que je taille, il y a aussi la haie !!!

dimanche 7 septembre 2008

C'est la rentrée; promis, je me mets au travail. Comme tout le monde le sait, pendant les vacances, on n'arrive pas à faire tout ce que l'on avait prévu. C'est parce que l'on est trop exigeant !
J'ai fait du bateau à voile, du char à voile, un petit voyage (Le Puy du Fou) et reçu ma famille.
Je suis totalement satisfait de ma dernière fabrication. C'est un char à voile (photo) que je transporte dans le coffre de ma voiture. Il est rapide à mettre en oeuvre, confortable et agréable à piloter.
Par contre, je n'ai pas avancé comme prévu sur mon radiocommandé. On ne peut pas tout faire !!
La direction fonctionne et je commence à confectionner la voile.

mercredi 20 août 2008

Je me remets au travail !


Je rentre d'une semaine à la mer où j'ai fait du char avec un gars sympa qui a monté une école à Narbonne plage : "Zef Control" (photo).

Le montage du RC (radiocommandé) touche à sa fin. Je pourrai bientôt équiper et écrire la cinématique de direction et ensuite fabriquer la voile.
Bonne rentrée

mardi 12 août 2008

réponse à un commentaire de Cédric


J'ai fabriqué le prototype que vous avez vu dans le film, mais je fabrique à mesure que j'écris un "premier de série" qui ressemble au proto avec quelques modifications (équilibrage) avec une fabrication simplifiée, ce qui me complique la tâche !
Je m'oblige à utiliser des matériaux standards, que l'on trouve facilement dans le commerce. Je n'utilise uniquement pour ce modèle que des machines simples: une scie sauteuse et perceuse à colonne sont indispensables.
Même si vous n'avez pas une longue expérience du bricolage, ce dossier vous permettra sans difficulté, de fabriquer ce char de classe 3

Je compte terminer le livre à la fin du mois de septembre. Je vous tiendrai informé de mon évolution sur ce blog. En ce moment j'écris le chapitre du montage de chacun des éléments peints (ici, ensemble de direction).

Je pars demain matin à la mer pour faire du char à voile grandeur nature !
En attendant je vous souhaite un bon vent

Salutations

samedi 9 août 2008

réponse à un courrier


Bonjour .....
Beaucoup de réponses à vos questions sont citées dans mon blog.
Les matériaux utilisés se trouvent dans votre magasin de bricolage préféré (pour un budget raisonnable) : tube alu carré et rond, contre plaqué d'épaisseur 5mm et 10mm.
Toutes les liaisons se font par collage et rivetage (à la pince). L'outillage nécessaire est une scie sauteuse et une perceuse à colonne. Un bricoleur attentif peut fabriquer son char à voile !
PS: hier j'ai monté toutes les pièces fabriquées ensemble, il faut maintenant que j'en écrive la procédure avec texte, dessins et photos.

Salutation
à bientôt sur le blog que vous pouvez garder en favori

réponse à alikoo


Bonjour alikoo: Pour la peinture, je ne préconise pas de méthode particulière. Vous pouvez peindre au pinceau, au rouleau, au pistolet ou à la bombe. Votre méthode sera la bonne !
Pour ma part, j'ai choisi de peindre toutes les pièces en même temps et d'assembler ensuite les éléments entre eux (ici c'est la liaison potence-longeron)

mercredi 6 août 2008

comment dialoguer sur ce blog.


J'ai reçu depuis quelques temps plusieurs messages personnels, ma foi forts sympathiques et très encourageants. Si vous désirez faire partager vos questions ou votre compétence avec tous ceux qui lisent ce blog, il suffit de cliquer sur commentaires (à la fin de chaque chapitre), de s'inventer un pseudonyme et un mot de passe. Vos messages seront alors lus par tous, ce qui permettra d'avoir des avis multiples sur le même sujet.


"texte lié à la photo" Astuce: vous noterez que lorsqu'il est possible de tenir un petit élément avec une "poignée", l'opération de peinture se trouve facilitée ainsi que le séchage par suspension

Cet après-midi, je commence le remontage du CAVRC par la liaison potence-longeron.
A bientôt

vendredi 1 août 2008

Beaucoup de questions sur la voile


Je me remets au travail. Avec cette chaleur, je reste à l'ombre et j'en profite pour avancer mon CAV RC. Au début de la semaine j'ai présenté les servos et aujourd'hui j'ai rassemblé tous les éléments pour les peindre. Demain après un petit ponçage, je passerai la 2ème couche et je commencerai le remontage.



Si vous pouviez me renseigner dans ce blog sur la technique d'assemblage d'une voile en Mylar (prévu pour l'emballage des fleurs). Quelle colle utiliser ? En quelle matière sont les "lacets" qui remplacent le fourreau ? Faut-il découper des laizes pour donner du creux ? Je suppose que chaque collage est repris sur un renfort. En quelle matière est le renfort ?

Ma voile actuelle est découpée dans de la toile à cerf-volant et cousue à la machine.
La voile étant le moteur du char, je me rends compte de l'importance de chaque détail.

mercredi 9 juillet 2008

choix d'une classe


Je rentre d'un petit voyage de 3 jours au Puy du Fou. Je me permets de vous le recommander !
A chaque séance, une page d'histoire de France, se déroule sous vos yeux, avec de vrais personnages, dans un décor approprié.
Cette scène est une de course de char (sans voile).
Le clou du spectacle se passe en fin de soirée, lorsque la nuit est tombée. Un spectacle grandiose et féerique avec 1200 figurants bénévoles.
Si on parlait un peu de char à voile...
CHOIX D’UNE CLASSE
(les dimensions citées sont les dimensions maximums)
CLASSE 1 : largeur 50cm – longueur 75cm – hauteur 100cm
CLASSE 2 : largeur 75cm – longueur 100cm – hauteur 150cm
CLASSE 3 : largeur 100cm – longueur 150cm – hauteur 200cm
Une voile et deux servos : une pour la voile, une autre pour la direction.

Votre choix de classe fera appel à plusieurs critères.
Si vous possédez déjà quelques éléments comme les servos ou les roues, votre choix sera déjà orienté.
La puissance de votre servocommande varie avec le prix mais aussi avec la surface de voile associée au poids de l’ensemble. Un petit servo treuil de voile ne pourra border qu’une petite voile sur un char relativement léger.
Les efforts sur la voile, donc sur l’écoute de voile sont importants. Pour une voile de 170cm de haut, à titre d’exemple, j’ai monté un treuil de 13,8 kg/cm en prise directe.
Si vous optez pour des roues «manufacturées », votre choix de classe sera guidé par ses dimensions ou le poids de ces roues ; Vous noterez que dans aucune des classes, le diamètre de roues n’est imposé.

Les dimensions de votre lieu de bricolage peuvent peut-être limiter les dimensions de votre char. Il faudra aussi prévoir un endroit pour le stockage.
Par contre, pour le transport dans une voiture, la nécessité de démontage pour la classe 3 s’imposera d’elle-même (essieu).
Les dimensions de votre site de roulage favori seront un critère de choix de la classe. Sur un terrain de tennis, il vaut mieux faire rouler un char de classe 1. Sur un terrain de basket, un modèle de classe 2 sera parfaitement à l’aise. Pour un grand modèle de classe 3, il vaudra mieux rouler sur un grand parking (attention à la sécurité, une panne de servo peut arriver : il est conseillé de prendre une assurance).
En réalité tout est possible mais il faut tenir compte de la vitesse et du rayon de braquage.

Si vous choisissez la classe 1, chaque «décision » que vous prendrez (poids, choix d’une solution, forme, position sur le char) pour chaque élément, aura plus d’influence que sur un modèle plus grand. Cent grammes gagnés sur un char de 1kg ont 3 fois plus d’influence que sur un char de 3kg.

Si vous avez des idées personnelles, c’est le moment de les mettre en pratique avec la classe libre.
Pour la classe libre, toutes les dimensions sont libres. Chaque choix est une estimation personnelle, justifiée par une proportion géométrique ou plus simplement, une transposition de valeurs que vous connaissez. La hauteur du mât sera un compromis entre une plus grande surface et un couple de basculement trop important. Ces deux choix seront influencés par la décision de... monter 1 mât ou 2, de l’équiper avec... 4 roues ou de... dessiner une voile révolutionnaire !
« Une idée n’est vraiment géniale que lorsqu’elle a fait ses preuves ».
« Ne laissez pas votre imagination s’arrêter sur des barrières artificielles. Laissez aller votre créativité et vous repousserez les limites convenues, pour jouer avec les vraies réalités de la physique ».

mercredi 2 juillet 2008

Profil perso


Il y a déjà longtemps, au début du vol libre, j’ai survolé les montagnes avec l’aide du vent que j’ai entendu siffler dans mes oreilles.
Un peu plus tard, sur la mer, j’ai senti aussi des frissons, avec mon catamaran de sport.
Puis j’ai essayé un char à voile et je me suis lancé dans la conception, la fabrication et les modifications.
Mon dernier modèle mesure 2,40 mètres de long sur 1,70 mètre de large et rentre dans le coffre de ma voiture, sans rabattre la banquette et avec la tablette arrière en place. Il se monte en 4 minutes, le temps de le déplier et de fixer les 4 éléments ensemble.
A l’automne dernier, j’ai mis sur papier, les bases de mon dernier char à voile radiocommandé... Ce n’était pas le premier mais sûrement pas le dernier !
Lors d’une compétition de char à voile où j’étais «contrôleur de porte » (je fais aussi du ski), j’ai fait la connaissance d’un sympathique champion (je crois qu’il était de la région lyonnaise). Il m’a parlé d’un projet de radiocommandé ; et là je me suis rendu compte que les informations que je pouvais lui donner étaient très limitées.
Et c’est là que tout a commencé...

lundi 30 juin 2008

la direction


Hier j'ai passé l'après-midi autour d'un petit lac dans un beau jardin public. Il y avait une démonstration de modèles réduits de bateaux RC. J'ai fait quelques photos et puis j'ai surtout discuté avec des gens passionnés. Toutes sortes de modèles à vapeur, électriques ou à voile, plus beaux les uns que les autres.
Malgré la chaleur, beaucoup de curieux. Par contre dans beaucoup de clubs, la relève ne parait pas assurée...
Si on parlait un peu de technique sur char à voile radiocommandé (CAVRC)...
Tout type de direction est envisageable mais il vaut mieux positionner l’axe de direction avec un angle par rapport au sol inférieur à 90°. Cet angle impose à la roue une inclinaison latérale qui augmente la tenue de route en virage.
La cinématique de la bielle de liaison n’est plus sur le même plan mais n’est pas du tout un problème. Il existe des rotules ou des embouts de bielle, en caoutchouc. On peut même envisager la commande de direction par câble.
L’ensemble de direction doit être suffisamment solide pour supporter les vibrations dues aux irrégularités du sol à grande vitesse ou à des chocs éventuels.
CINEMATIQUE DE DIRECTION
Le prolongement de l’axe de direction doit intercepter le point de contact que fait la roue avec le sol.

mercredi 25 juin 2008

les roues

Il existe toutes sortes de roues manufacturées qui ont toutes un avantage commun, c'est qu'elles sont déjà fabriquées. Mais en fait, quels sont les caractéristiques idéales d'une roue?
- Elle doit être légère (sur un vélo, pour une voiture elles sont en "alu").
- De diamètre suffisant pour "avaler "les obstacles (irrégularité du terrain ou gravier).
- La partie du pneu en contact avec le sol sera minimum (mais suffisante pour conserver l'adhérence).
- L'ensemble roulement serait de préférence monté sur palier fixe (c'est l'axe qui tourne, ce qui allège la partie tournante de la roue).
Sur mon proto j'ai appliqué ces 4 règles, mais pour fabriquer un palier il faut un tour à métaux. Pour le modèle de fabrication simplifié, j'ai dérogé à la règle 4.

dimanche 22 juin 2008

Le démarrage du Blog

Aujourd'hui j'ai décidé de commencer à écrire plus souvent sur mon Blog

Dès demain je vous raconterai comment j'ai commencé le modèle réduit.
Je pratique depuis plusieurs années le char à voile de classe 5. J'ai fabriqué mon premier char avec des roues de remorque, des tubes soudés et une voile de planche à voile. Ce modèle a énormément évolué au fil des années pour arriver aujourd'hui à quelque chose de plus étudié, plus pratique et plus performant.
Cette expérience m'a permis de calculer et de dessiner chaque élément d'un modèle réduit. Je ne vous dis pas le nombre de fois que j'ai recommencé chaque pièce pour arriver à ce résultat.

dimanche 4 mai 2008

Présentation


En 20 chapitres détaillés avec explications, croquis et photos, vous allez fabriquer votre char à voile radiocommandé de classe 3 c’est-à-dire 1 mètre de large, 1,5 mètre de long et 2 mètres de haut (maximum).

Pas d’outillage particulier, pas de machine de professionnel…
Une perceuse à colonne (perceuse sur pied) et une scie sauteuse seront uniquement nécessaires.
Toutes les liaisons se font par collage ou par vis; il faudra donc utiliser aussi des presses et un pinceau, une scie à métaux, un tournevis et un marteau…
Vous trouverez dans votre magasin de bricolage préféré tous les matériaux pour fabriquer votre char à voile, pour une somme raisonnable; dans un magasin de modèles réduits, l’ensemble des servocommandes, dans un magasin de sport les roulements à billes de rollers et chez une fleuriste, le papier d’emballage « Mylar » pour confectionner votre voile.


Si vous êtes un bricoleur attentif, ou si vous désirez donner à votre enfant le goût du bricolage, avec des explications précises, des techniques simples détaillées par des croquis et des photos et quelques astuces, chaque élément prendra forme entre vos mains avec une certaine fierté.
Grâce à votre habileté, vous réaliserez ensuite le montage et les réglages du char, avec sûrement une certaine impatience, jusqu’aux premier essais, puis aux premiers chronométrages.

Vous avez près de chez vous, un parking, un terrain de sport ou une piste goudronnée !
Après la mise au point, vous aurez la possibilité de communiquer sur le « blog », votre meilleur chrono effectué sur un parcours de référence, à tous vos concourants potentiels.

Vous pourrez ensuite participer si vous le désirez, avec des passionnés comme vous, à des compétitions régionales, nationales ou internationales…